Rédigé en pleine révolution liégeoise de la plume de l'abbé Gilles-Joseph-Evrard Ramoux 1, le Valeureux Liégeois devait « expulser des foyers de nos concitoyens les ennemis de la patrie qui ont osé y pénétrer » 2.

Version d'origine

Refrain :

Valeureux Liégeois !

Marchez à ma voix,

Volez à la victoire ;

La liberté

Dans vos foyers / De la cité

Vous couvrira de gloire.

 

Célébrons par nos accords,

Les droits sacrés d'une si belle cause,

Et rions des vains efforts,

Que l'ennemi nous oppose.

Refrain

 

Que peut craindre notre ardeur,

Quand sous Chestret nous portons [tous] les armes ;

À côté de ce vainqueur,

Le péril [même] a des charmes.

Refrain

S'il est avéré que l'auteur du texte est bien G. Ramoux, la mélodie lui est antérieure et son compositeur est inconnu.

Devenue rapidement très populaire, la chanson reçoit un troisième et quatrième couplet. G. Ramoux fera savoir qu'il n'en est pas à l'origine :

Tendre époux, jeunes amants,

Pour quelques jours quittez [toutes] vos belles;

Reparoissez triomphants,

Vous [en] serez plus dignes d'elles.

Refrain

 

Mesdames ce n'est que pour vous

Qu'on brigue de porter des chaînes;

Écrasons nos tyrans jaloux,

Et soyez nos souveraines.

Refrain

En septembre 1830, la révolution belge éclate. L'air du Valeureux Liégeois est alors repris dans un nouveau chant intitulé La Liégeoise :

Refrain :

Belge valeureux

Pense à tes aïeux

À leur noble courage !

Que de sages lois

Défendent tes droits;

Repousse l'esclavage.

 

César vainqueur de l'univers,

Te décerna le nom de brave;

Des romains tu brisas les fers,

Aujourd'hui, tu vivrais esclave !

Refrain

 ...

Avec le temps, certains couplets des deux chants se sont confondus. Plus de 200 ans plus tard, le Valeureux Liégeois résonne encore en Cité Ardente. Il est notamment joué par le carillon de la Cathédrale Saint-Paul aux trois quarts d'heure.

Version étudiante

L'ensemble des étudiants de Liège et des régionales liégeoises ont pour coutume de chanter la version suivante, suivie généralement du ban liégeois.

Refrain :

Valeureux Liégeois,

Fidèle à ma voix,

Vole à la victoire.

Et la liberté

De notre Cité

Te couvrira de gloire.

 

César vainqueur de l'univers,

Te décerna le titre de brave ;

Des romains tu brisas les fers,

Jamais tu ne vécus esclave !

Refrain

 

Célébrons par nos accords,

Les droits sacrés d'une si belle cause,

Et rions des vains efforts

Que l'ennemi nous oppose.

Refrain

Référence(s)
  1. Curé de Glons de 1784 à 1826
  2. Claude MELARD, La Principauté de Liège : le Valeureux Liégeois (en ligne), consulté le 23/08/2018
  3. Ulysse CAPITAINE, Le chant national liégeois : Le Valeureux Liégeois, Bulletin de l'Institut Archéologique Liégeois, n°2, Liège, 1854, pp. 110 - 118.
Créé en1790
AuteurGilles-Joseph-Evrard Ramoux (1750 - 1826)
OriginePrincipauté de Liège

Valeureux Liégeois

par CB Philo & Lettres | Philo fête ses 10 ans... en chansons !

Le ban liégeois

Habituellement lancé par le président de l'assemblée, en wallon liégeois.

– Orateur : A-s' veyou

– Assemblée : L'Torè !

– Est-i bê ?

– Awè !

– Ki magne-t-i ?

– Dès porês !

– Ki beût-i ?

– Dès pèkèts !

– Ki fèt-i ?

– Dès p'tits vês !

– En a-t-i ?

– Awè !

– Kimin sont-èlles ?

— Hénaurmes !

Lala la, lala la, lalalalala,

Lalala, lalala, lalalalala,

Lala la, lala la, lalalalala,

Lalala, lalala, lalalalala,

Lîdge !

– Et co'n fèye po nin l'rouvî

– Allons Lîdge !

Articles similaires

Partage cet article

ou commande un hareng